Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Back from, in the Grave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar
Messages : 180
Date d'inscription : 13/01/2012
Age : 30
Localisation : Belgique

MessageSujet: Back from, in the Grave   Mar 23 Juin - 2:31

하나만 나아 잘 기르자

21 Novembre 2010

Je suis encore la dernière devant l'école, cartable sur le dos, à attendre dans le froid, sous la lumière vacillante du réverbère. Il est en retard, comme d'habitude, mais il aura une bonne excuse. Il est très doué en matière de bonnes excuses. Je me sens si bête d'avoir cru que ce serait différent aujourd'hui, comme s'il allait faire le moindre effort.
Je continue d'attendre, tête baissée, sans prêter la moindre attention aux flocons de neige qui commencent à tomber, sans même me retourner en entendant madame Kim, la surveillante de notre classe d'étude, sortir de l'école.

      Il va arriver.

Kim Eun Ji m'ébouriffe les cheveux, tente certainement de me rassurer avec un sourire, mais je continue de fixer mes chaussures sans rien dire, avec une mine triste. Je sens même les larmes me monter aux yeux, parce que je ne veux pas de sa pitié, parce que je me suis mise de faux espoirs en tête, que je suis lasse de cette routine et voudrais être bien au chaud à la maison.
Je me sens si bête, ouais.

Madame Kim me souhaite une bonne nuit avant de s'en aller,

me laisse seule avec moi-même et, satisfaction de courte durée, me laisse entendre l'écho de ses talons martelant le trottoir.



     
... au moins certaine d'une chose.

Il a oublié.


http://www.reddit.com/r/leagueoflegends/comments/1ycg6p/i_reached_diamond_2_playing_quinn_top_only_ama/




Eun Ae
Eun Ji
Cho Rong
Hei Kyung



Chun Hei
Dae Hyun

Hyo Jin Hwang // Hwang Hyo Jin

http: // youtu. be/ v7WSZAhSVig


http://www.kwintessential.co.uk/resources/global-etiquette/south-korea-country-profile-2.html?utm_expid=19618941-3.hjwW__alTZarlwKl5BgFhg.1&utm_referrer=https%3A%2F%2Fwww.google.be%2F

obsessed with personal image, same-sex skinship is okay

feel like a prison, all those girls think is their apparences, omg u luk lik boi

Homosexuality is still viewed as deviant behavior in Korea.
deviant as in Y U DO THIS U SHOW U BADASS U NO LIKE SOCIETY? THERE MUST BE A REASON FOR SURE.

must act, look like everyone else, everybody must be the same, how shitty is that.

Technically, it's not called a booking club but you can do this at most Korean style clubs. Basically, if you see a hottie you want to be introduced to you, you give the bouncer some money and he'll introduce you. I am a guy, and I assume this is only for men but there are some rich women there too, so I bet the reverse is true if you go to the right club.

of course you're pretty so you don't have to struggle like us

Also Korea sounds like a nation of mother-in-laws.

It's really is everybody trying so very very hard to match everything. The clothes they wear, the phones they use, the way they style their hair.
Soju is a vile drink but a real cheap way to get drunk.

According to one anecdote from a South Korean comic book artist who happens to be a lesbian, she was in high school when word got out that she was dating another girl - not much happened beyond her friends constantly asking her to deny the rumors and her home room teacher calling her in to pray for her soul

We do have native words for homosexuality, except they're mostly insulting and/or medieval so they're largely out of fashion and the terms "gay," "lesbian," and "dong-seong-ae (literal translation of homosexuality)" are more commonly used. There's "namsaek" which means "sex between men," "biyeok" meaning sodomy, and "bandae-jil" which literally means "hairless vagina action" which refers to tribalism and general lesbian acts. There's also "gyegan" which literally means chicken sex but means sodomy because of all the cloaca sex. Disturbingly, gyegan still remains in Korean law for prohibiting homosexual acts in the military (Article 47 of the Military Criminal Act). Human rights activists have tried to remove the law or at least the insultingly medieval terminology, but apparently some bureaucrats couldn't curb their preference for chicken love.



I lived in SoKo for a year,

http://askakorean.blogspot.be/
http://www.cracked.com/personal-experiences-1324-the-6-strangest-things-nobody-tells-you-about-life-in-korea_p2.html

I'm half korean, spent a lot of time in korea, and let me tell you there is no religious or cultural prohibition. That's just silly. The whole country is touchy feely towards everyone.

...This is the country of my parents and relatives, and yet I only knew about the North Korea thing... Is South Korea really that loud? I've visited several times and I don't remember the streets being loud at night.


« 하나만 나아 잘 기르자 » (n’ayons qu’un seul enfant, mais que nous allons bien éduquer)
hoesik (회식). Le terme, littéralement « manger ensemble », est un repas entre collègues qui vise à renforcer le lien social et l’harmonie entre ces derniers.
En effet en Corée du Sud ne soyez pas surpris de voir à l’entrée des bains publics « interdit aux tatoués, aux homosexuels et aux personnes dégoutantes« … L’homosexualité répugne et on ne se prive pas de le dire.
Noël est principalement considéré comme une fête de couple, où les deux amoureux passent la journée ensemble.De ce fait, il a été organisé un énorme speed Dating orchestré et mis en oeuvre par le gouvernement pour permettre aux célibataires de trouver l’âme sœur la veille de Noël. Et comme le veut la « tradition » les femmes se vêtissent de rouge et les hommes en blanc. Ce speed dating est une grande pression pour les célibataires, « vais-je me retrouver seul pour les fêtes ? ».« 메리 크리스마스 » (Merry Christmas ; Joyeux Noël)
une apparence de mannequin, le diplôme d’une université bien réputée et de l’argent, c’est presque tout ce qui fera de vous une personne intéressante. Sans eux, le Coréen lambda n’est rien… Donc même ceux qui ne roulent pas sur l’or font tout pour donner une impression de richesse et soignent leur apparence parfois à l’extrême. A l’école, les enfants coréens dont la peau est plus foncée que la moyenne se retrouvent souvent mis à l’écart et sont victimes de moqueries. Mais même des hommes de la quarantaine se moqueront de leur ami s’il n’a pas le dernier smartphone. Il est aussi souvent arrivé que lorsque j’offre quelque chose et que l’on me demande combien cela a coûté ou qu’en m’offrant un cadeau on me dise à quel point c’était cher, avec parfois encore le prix collé dessus… Ce qui peut paraître assez bizarre au début.
fait honte à la nation toute entière»
si tu dors plus de 5 heures par jour c’est que tu n’as pas assez travaillé
cause of death
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouillie-infame.forumgratuit.be
Admin
Admin
avatar
Messages : 180
Date d'inscription : 13/01/2012
Age : 30
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Back from, in the Grave   Ven 17 Juil - 6:14





21 Novembre 2008

Je suis la dernière devant l'école, cartable sur le dos, à attendre dans le froid, sous la lumière vacillante de mon ami le réverbère. Il est encore une fois en retard, c'est sa nouvelle habitude. Il est en retard mais il aura une bonne excuse, c'est le roi des bonnes excuses de toute manière. Je me sens vraiment bête de m'être imaginée que ce serait différent ce soir.

J'en ai assez, moi, de sa nouvelle habitude, de toutes ses nouvelles habitudes, mais il ne veut rien entendre. Il me demande sans cesse de me montrer compréhensive, de me montrer forte et mature, mais c'est à moi de faire tous les efforts, lui n'en fait aucun. Je continue donc d'attendre, tête baissée, résignée, sans me soucier des flocons de neige qui commencent à tomber, sans même me retourner en entendant la surveillante de ma classe d'étude sortir de l'école derrière moi.

     Il va bientôt arriver, courage !

Kim Eun Ji, la surveillante, m'ébouriffe les cheveux et tente sûrement de me rassurer avec un sourire comme elle sait si bien le faire d'habitude, mais comme ses encouragements me font monter les larmes aux yeux, lui faire face est au dessus de mes forces. Je continue donc de fixer mes chaussures sans un mot, tentative certainement vaine de lui cacher ma mine malheureuse. Je m'en veux énormément de me mettre dans un tel état à cause de lui.
Je suis une idiote.

Kim Eun Ji n'a heureusement aucune intention de me forcer la main, elle se contente d'attendre à mes côtés un instant avant de me souhaiter une bonne soirée et de rentrer chez elle. J'aime bien notre surveillante, elle sait comment me mettre à l'aise. J'aime aussi entendre l'écho de ses talons s'évanouir dans la nuit.

. Je me sens à l'aise avec elle. J'aime aussi entendre l'écho de ses talons s'évanouir dans la nuit.


Je continue d'attendre, l'écho de ses talons martelant le trottoir s'évanouit dans le nuit. Je continue d'attendre, attendre encore et encore ; les secondes s'écoulent, les minutes s'envolent.
Je continue d'attendre, jusqu'à ce qu'une voiture s'arrête enfin devant moi.
Sa voiture.
21 Novembre 2008


Kim Eun Ji n'a heureusement aucune intention de me forcer la main, elle se contente d'attendre à mes côtés un moment avant de me souhaiter une bonne soirée et de rentrer chez elle. Je continue d'attendre, l'écho de ses talons martelant le trottoir s’évanouit dans la nuit. Je continue d'attendre, attendre encore et encore, les secondes s'écoulent, les minutes s'envolent.
Une voiture s'arrête devant moi, sa voiture.
Il est enfin arrivé.

Je balaie toute la colère, toute la frustration roulant encore sur mes joues d'un revers la main et monte à l'avant, à ses côtés. Il démarre sans un mot, sans même se retourner vers moi, tente certainement d'éviter une nouvelle confrontation. J'examine le cadran de la radio sans m'en soucier :

     Tu es en retard.

En retard de trente-neuf minutes exactement, seulement selon lui.

     J'ai été invité à un hoesik, tu sais comment ça se passe.

Je sais, oui. Il s'est bien amusé à son hoesik, un dîner organisé entre collègues pour renforcer les liens sociaux et l'harmonie au sein du bureau. Il s'est vraiment bien amusé et en a oublié l'heure, alors il blâme les autres. Il voulait s'en aller, venir me chercher, mais on l'a retenu ! Comment refuser un dernier verre à son chef ? Il est très doué en matières d'excuses, comme affirmé, même si s'excuser est une toute autre histoire. Il aurait en tout cas bien aimé rester avec eux toute la soirée.
Je suis une corvée.

     Quand maman...
     On en a déjà assez discuté, je ne veux rien entendre.

Non, papa, tu en as souvent discuté, seul, parce que moi j'ai juste le droit d'écouter, interdiction d'avoir des sentiments ou un avis. Je sais, élever un enfant seul est difficile, tu me le rabâche sans arrêt. Je dois me montrer raisonnable, me montrer forte et mature encore une fois. Je dois me montrer forte, à savoir me taire, et mature, à savoir obéir.
J'obéis et me tais.

Quand maman..
On en a déjà discuté, je ne veux rien entendre.

Je sais, on en a souvent discuté. Il en a souvent discuté, du moins, parce que moi j'ai juste le droit d'écouter, interdiction d'avoir un avis. Je dois me montrer forte et mature, élever un enfant seul est difficile, il me le rabâche sans arrêt. Je dois me montrer forte, à savoir me taire, et mature, à savoir obéir.
J'obéis et me tais.

Tu as eu de bonnes notes ?

Il n'en a rien à faire de moi mais comme le veut la culture coréenne, le succès de tous les membres de la famille s'additionne au sien, alors mes résultats scolaires ont énormément de valeur

de mes résultats scolaires, c'est autre chose. Je dois absolument être la meilleure. Je dois le rendre fier de moi.

et ma voix tremblante





     
... au moins certaine d'une chose.

Il a oublié.
21 Novembre 2008

Je suis encore une fois la dernière à attendre devant l'école, dans le froid, cartable sur le dos, sous la lumière vacillante du réverbère. Il est en retard mais il aura une bonne excuse, c'est le roi des bonnes excuses de toute manière. Je me sens si bête d'avoir cru que ce serait différent aujourd'hui, comme s'il allait faire le moindre effort.
Je continue d'attendre tête baissée, sans me soucier des flocons de neige qui commencent à tomber, sans même me retourner en entendant la surveillante de notre classe d'étude sortir de l'école.

Il va bientôt arriver, courage.

Kim Eun Ji m'ébouriffe les cheveux, tente certainement de me rassurer avec un sourire comme elle sait si bien le faire d'habitude, mais comme les larmes me montent aux yeux, lui faire face maintenant est au dessus de mes forces. Je continue donc de fixer mes chaussures en silence, histoire de lui cacher ma colère et ma tristesse. Je m'en veux tellement de m'être accrochée à de faux espoirs, de me mettre dans un tel état à cause de lui.
Je me sens si bête.. ouais.

Kim Eun Ji n'a heureusement aucune intention de me forcer la main et me souhaite une bonne soirée avant de s'en aller, de me laisser seule avec l’écho de ses talons martelant le trottoir.  




Hwan Hyo Jin
Kwon Hyo Jin
Kwon Eun Ji
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouillie-infame.forumgratuit.be
 

Back from, in the Grave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (Résolu) Est ce grave et que faire svp
» I go back to black.
» Trac(k)back sur Colorado
» Trailer - Battlefield 3 Back to Karkand
» Site partitions et play back

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Préparation au jeu :: Présentation des personnages :: † Cimetière †-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet